François Bontemps

Je peins depuis toujours, expose depuis plus de 40 années et suis toujours à la recherche de l’œuvre qui transmettra mon émotion avec autant de puissance que je peux la ressentir en peignant. Après des années de travail en peinture figurative, utilisant de multiples techniques et récompensé par quelques prix, j’ai découvert que l’abstraction me faisait toucher du doigt la sensibilité vers laquelle je chemine.

Certains, dans mes volutes colorées et mes projections d’émail et de pigments, découvrent des visages, des paysages , des formes animales ou diaboliques… J’ai alors décidé de guider le visiteur vers un monde sensuel fait de courbes et de corps, vers l’évasion colorée de mes voiliers, dans le mystère de mes barques échouées ou de mes pêcheries abandonnées, ma peinture est alors devenue semi-figurative et le voyage est intérieur.

Que l’œil accroche agréablement une couleur, une douceur de hanche ou un arrondi de dos, l’estompe d’une voile à l’horizon, la puissance de piquets tordus dans la vase… Que le couteau dans la matière provoque de manière subtile l’émotion de l’esthète évoquant l’espoir et ma raison de peindre aura pris tout son sens.